A nous de le faire!

A nous de le faire! de Mbépongo Dédy Bilamba

Voilà un livre que j’aurais aimé écrire et si vous deviez n’en lire qu’un seul, lisez celui-ci!! Bon là je me laisse un peu emporter par mon enthousiasme, car évidemment nous espérons que vous lirez beaucoup d’autres livres, c’est un peu le but de notre présence parmi vous!Revenons- en à ma chronique si vous le voulez bien.

Si je m’en réfère au manuel du parfait chroniqueur littéraire, je dois vous présenter un extrait du livre chroniqué. Ce ne fut pas chose aisée de sélectionner un passage car dans A nous de le faire l’auteur Mbepongo Dédy Bilamba traite avec brio de plusieurs sujets importants desquels je pouvais aussi bien retenir un extrait. Finalement, j’ai choisi le passage où parlant de(s) jeune(s) issu(s) des banlieues Dédy nous dit :  » il serait prêt à donner sa vie pour « l’honneur » de son quartier, comme si ses grand-parents étaient enterrés sous le parking de la gare! » ; posant ainsi de manière drôle et pourtant dramatique la question de l’identité défaillante de ces jeunes.

Je vous recommande chaleureusement ce livre avec lequel j’ai passé un très bon moment ; j’ai tellement été embarquée que je l’ai lu d’une traite. Toutes ces anecdotes racontées par l’auteur , ancien habitant de Grigny La Grande Borne , faisaient écho à mes propres anecdotes qui finalement sont un peu celles de tous les diasporiens. J’ai ri et j’ai été très émue aussi.

L’essai de Mbépongo Bilamba est magistralement transformé , si je puis me permettre la métaphore sportive , dans le sens où il permet à chaque diasporien de savoir personnellement où il en est et quel chemin il lui reste à parcourir pour reconquérir ou asseoir son identité quotidiennement remise en questions par d’autres et aussi par lui-même. La question de notre identité est primordiale et elle doit être abordée en priorité. Le constat que nous pouvons faire aujourd’hui est que beaucoup d’entre nous ne savent plus vraiment qui ils sont.

Certains agissent pour retrouver leur identité perdue et cette reconquête est avant tout individuelle. Néanmoins , nous espérons que ces entreprises individuelles prennent collectivement de l’ampleur.

Cet ouvrage pour Novi-Novi est une oeuvre importante. Il fait partie de ces livres qui ont le pouvoir d’inspirer et il constitue une bonne introduction à cette problématique de l’identité que nous comptons explorer très largement par la suite.

C’est à nous de le faire! clame Mbépongo Bilamba et tout au long de son livre, il nous exhorte à agir.
Eh bien voici notre contribution Dédy 😉

IMG_3715-ConvertImage

Editions ANIBWE, 2009

Laisser un commentaire