Abboki

Abboki ou l’appel de la côte de Halilou Sabbo Mahamadou

« Un lion devient un rat dans le village d’autrui »

Le livre de l’auteur nigérien Halilou Sabbo Mahamadou s’inscrit dans une problématique contemporaine puisqu’il aborde la thématique de la migration. Il constituera un excellent support pour décrypter avec vos enfants cette question qui est largement exposée par les médias et les politiques. En effet, contrairement à ce que ces derniers veulent nous faire croire les migrations émanant du continent Kemeta vers l’Europe sont « marginales » car la grande majorité des déplacements des Africains se font à l’intérieur du continent vers des pays dits plus prospères ou plus « stables » politiquement. Ainsi la Côte d’Ivoire fut pendant très longtemps la destination préférée des habitants des pays voisins.

Le narrateur nous raconte sa rencontre dans un village nigérien avec Amadou, un homme qui a répondu à l’appel de la côte. Amadou comme tant d’autres a quitté son terroir natal en quête de prospérité pour lui-même et pour ses proches. Le verbe haut, il lui relate son parcours semé d’embûches, qui constitue une véritable quête initiatique. L’histoire se déroule dans les années cinquante et nous replonge dans l’univers impitoyable de la colonisation.

Alors qu’il est devenu impératif chez certains d’édulcorer des parcours difficiles et même violents, notre protagoniste fait le choix de tout nous dire. Les causes du départ sont finalement les mêmes aujourd’hui qu’hier. Le candidat à l’exil part animé de l’immense espoir d’accéder à une vie meilleure pour lui-même et pour ceux qui restent, ceux qui souvent l’ont aidé à partir. Il part parce qu’il est convaincu que l’herbe est plus verte ailleurs et qu’il croit foncièrement que l’ailleurs sera forcément meilleur.
La force de ce récit selon moi réside dans le fait qu’ Amadou en soit finalement revenu au sens propre comme au sens figuré !

Je conseille la lecture de cet excellent ouvrage à tous nos jeunes à partir de 13 ans.

Couv. Abboki

Les Nouvelles Editions Africaines du Sénégal et Syros Jeunesse, 2004

Laisser un commentaire