Esclavages

Esclavages

La mise en esclavage des populations d’Afrique a été une trop longue et trop sombre page de l’histoire de l’Humanité. Pourtant elle demeure peu connue. Les écrivains jouent un grand rôle dans le devoir de mémoire qui nous incombe à tous. Celui-ci implique de se souvenir des innombrables victimes mais également de prendre connaissance des récits, témoignages, fictions, réflexions et analyses qui existent sur le sujet. Voici une liste non exhaustive de livres sur le thème des esclavages. Ces ouvrages nous permettent de « lire cette page avant de la tourner »! Lesquels avez vous lus? Quels autres ouvrages conseillez-vous?

Quelques autobiographies :

Le récit de William Wells Brown esclave fugitif, écrit par lui-même

Incidents dans la vie d’une jeune esclave de Harriet Jacobs

Ma véritable histoire: Africain, esclave en Amérique, homme libre de Olaudah Equiano

Autobiographie d’une esclave de Hannah Crafts

La vie de Frederick Douglass esclave américain écrite par lui-même

Quelques romans :

Segou de Maryse Condé

Racines de Alex Haley

L’esclave vieil homme et le molosse de Patrick Chamoiseau

Beloved de Tony Morrison

La Saison de l’ombre de Leonora Miano

Humus de Fabienne Kanor

Le Monde connu de Edward P. Jones

En littérature jeunesse :

Chiens fous dans la brousse de Maryse Condé

Mémoires de l’Esclavage, tomes 1 à 5  de Serge Diantantu

L’Esclave Olaudah Equiano, les chemins de la liberté de Régine Mfoumou-Arthur

L’Esclavage racontée à ma fille de Christiane Taubira

Larmes noires de Julius Lester

La Légende de Taïta Osongo de Joel Franz Rosell

 Quelques essais et études :

La Traite négrière européenne, vérité et mensonges de Jean Philippe Omotundé

La Férocité blanche, des non-blancs aux non-aryens, ces génocides occultés de 1492 à nos jours de Rosa Amelia Plumelle-Uribe

Quand l’Africain était l’or noir de l’Europe de Rigobert Bwemba-Bong

Quand les Noirs avaient des esclaves blancs de Serge Bilé

Le Génocide voilé de Tidiane N’Diaye

Esclavage et réparations de Louis-Georges Tin

Les polars afro

Les polars afro

Le talent de nos auteurs afro s’exprime dans divers genres littéraires. Or il en est un que nous ne vous avons pas encore présenté : le roman policier ou d’énigme !

Ce roman est fondé sur une structure d’enquête. Le plus souvent, l’investigation débute au moment où un cadavre est découvert ; elle est menée par un enquêteur, policier ou détective privé, en charge de trouver le coupable.

Ce genre littéraire est populaire, mondial et urbain, mais surtout il est accessible à tous types de lecteurs; ceux qui lisent peu et ceux qui lisent beaucoup plus. Bien qu’il s’agisse d’une littérature de distraction, le polar constitue parfois pour son auteur le moyen de se livrer à une critique sociale.

Il existe un nombre conséquent de polars afro, voici notre petite sélection :

Lagos lady de Leye Adenle

Le sourire macabre de Sophie Adonon

La légende de l’assassin de Kangni Alem

Un reptile par habitant de Théo Ananissoh

Si Beale Street pouvait parler de James Baldwin

Trop de soleil tue l’amour de Mongo Beti

Traversée de la Mangrove de Maryse Condé

La traque de la musaraigne de Florent Couao-Zotti

Du pétrole sur l’eau de Helon Habila

Dare-dare de Chester Himes

L’affaire des coupeurs de têtes de Moussa Konate

Ramata de Abasse Ndione

Agence Black Bafoussa de Achille F. Ngoye

Les voleurs de sexe de Janis Otsiemi

Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes

Epouses et assassins de Kwei Quartey

Le vautour de Gil Scott-Heron

Trick baby de Iceberg Slim

Banal oubli de Gary Victor

Dans l’antre du loup de Régina Yaou

polars-afro

Pile à lire Enfance et Jeunesse de l’été 2016

pj2016

Pile à lire Enfance et Jeunesse de l’été 2016

L’été est la saison idéale pour initier vos enfants à la lecture, n’oublions pas qu’ils apprennent aussi en nous imitant, prévoyez donc des temps de lecture pour toute la famille. Voici les ouvrages  que nous vous proposons de faire découvrir à nos petits durant l’été !

Pour apprendre en s’amusant :
Cahier d’activité l’histoire de l’Afrique et de sa diaspora de Jahlyssa Sekmet (à partir de 6 ans)
Les humanités classiques africaines pour les enfants de Jean Philippe Omotundé

Un conte illustré suivi d’un livre d’activités : Le pagne blanc de Kendake Amanitore

Un recueil de contes : Les Contes du griot de Kama Kamanda (11 ans et plus)

Un album illustré pour les tout-petits : Petit hippo et son stylo magique de Alain Serge Dzotap (dès 3 ans )

Des albums illustrés :
Je suis fou de Vava de Dany Laferrière ( dès 5 ans)
Le livre des voyages de Hervé Gigot
Mwanana : la petite fille qui parlait aux animaux de Liss Kihindou

Une bande dessinée : Gbehanzin de Sonia Houenoude, Florent Couao-Zotti et Constantin AdadJa

Lectures au programme de l’été 2016

pete2016

Lectures au programme de l’été 2016

C’est enfin les vacances!  Nous allons pouvoir recharger les batteries, paresser un peu et lire beaucoup ! Voici la liste des ouvrages afro que notre équipe prévoit de lire cet été. Ajoutés aux livres que nous avons consciencieusement chroniqués pour vous tout au long de l’année, cela vous offre un large choix de lectures estivales. Dites-nous en commentaire, lesquels auront votre faveur cet été et bonnes vacances à tous !

Un défi pour l’Afrique de Wangari Maathai

L’impératif transgressif de Leonora Miano

Barlen Pyamootoo de Salogi’s

Le papillon et la lumière de Patrick Chamoiseau

Vous mourrez dans dix jours de Henri Djombo

Chronique de la dérive douce de Dany Laferrière

Petit piment de Alain Mabanckou

Notre quelque part de Nii Ayikwei Parkes

Afrotopia de Felwine Sarr

La divine chanson de Abdourahman Waberi

Céytu

Céytu

La langue occupe une place fondamentale dans le socle de notre identité ; c’est pourquoi nous ne pouvons pas parler de reconquête identitaire sans aborder la question épineuse de la place de nos langues africaines dans nos politiques éducatives et culturelles. Sur le Continent, la Colonisation et la Post-Colonisation ont imposé des langues  étrangères telles que le français, l’anglais, l’espagnol ou le portugais comme langues de communication et aujourd’hui encore nos langues africaines peinent à retrouver leur place légitime. Les  Afro-descendants qui ne connaissent pas leurs langues maternelles, devraient disposer des outils pour les apprendre et les Africains et Afro-descendants qui les maîtrisent devraient avoir la possibilité de lire dans ces langues. A cet effet, les acteurs du monde du livre ont un grand rôle à jouer. Certes, il existe des ouvrages bilingues et mêmes trilingues et cette production à tendance à s’étendre, mais il reste encore beaucoup à faire.

C’est dans ce contexte que nous accueillons avec un enthousiasme débordant la naissance de Céytu, le label en wolof créé par les Editions Zulma et Les Editions Mémoire d’Encrier, dirigé par l’éminent homme de lettres sénégalais Boubacar Boris Diop. Ce nouveau label porte le nom du village natal de Cheikh Anta Diop, le Pharaon des études kamitique et africaines. Céytu a pour objectif de publier des incontournables de la littérature francophone entièrement en wolof. Il s’adresse à tous les locuteurs du wolof dans le monde et prévoit également de s’intéresser aux plus jeunes grâce à la littérature jeunesse. Enfin il promet une politique de prix adaptée à chaque territoire. La parution de ses trois premiers titres le 17 mars dernier est l’événement qui aurait du retenir l’attention de tous !

Boubacar Boris Diop est le véritable héros du monde littéraire africain et le digne héritier de Cheikh Anta Diop et d’Aimé Césaire. C’est un acteur majeur de la Renaissance Africaine depuis qu’il a inauguré un enseignement de la littérature à l’Université Gaston-Berger de Saint Louis au Sénégal entièrement assuré en wolof. En tant que directeur de la collection Céytu,  il supervise toutes les traductions et a lui-même traduit l’un des trois premiers titres du label : Une saison au Congo d’Aimé Césaire, intitulé Nawutu DeretL’Africain de Jean Marie Gustave Le Clézio a été traduit par Daouda Ndiaye et s’intitule Baay sama doomu afrig. L’incontournable roman Une si longue lettre de Mariama Bâ a été traduit par Mame Younousse Dieng et Arame Fal et s’intitule Bataaxal bu gudde nii.

Nous invitons tous les locuteurs du Wolof à se ruer sur ces trois premiers titres de la collection Céytu en attendant les suivants. Nous espérons que cette formidable entreprise créera des émulations et que bientôt nous verrons fleurir des collections littéraires en swahili, en lingala, en kituba, en vili, en dioula, en soninke, en fongbe, en ewe, en yoruba, en kinyarwanda et bien d’autres encore.

Nous remercions chaleureusement le service de presse des Editions Zulma de nous avoir offert ce magnifique exemplaire de Bataaxal bu gudde nii.

Céytu

Editions Zulma &Mémoire d’Encrier

Nawutu Deret de Aimé Césaire

Baay sama doomu afrig de J.M.G.Le Clézio

Bataaxal bu gudde nii de Mariama Bâ

Sur le thème de l’Afrique

Sur le thème de l’ Afrique

Une nouvelle année se profile déjà, terminons donc 2015 en lisant des ouvrages qui nous invitent à repenser l’Afrique. Voici notre sélection ; bonnes lectures à tous !

L’ Afrique au delà du miroir de Boubacar Boris Diop

L’Afrique qui vient  Anthologie présentée par Michel Le Bris et Alain Mabanckou

Désir d’Afrique de Boniface Mongo-Mboussa

Changer l’Afrique ! de Serge Mokanda

Africa Unite ! de Amzat Boukary

Le Christ selon l’Afrique de Calixthe Beyala

seletion

lectures au programme cet été

Lectures au programme cet été

C’est enfin les vacances ! Repos, farniente et lecture sont au programme 🙂 Voici quelques uns des ouvrages afros qui sont dans notre PAL :

un recueil de poésie : Black-Label et autres poèmes de Léon Gontran Damas

un recueil de nouvelles : Polygamiques de Nathasha Pemba

un ouvrage politique : Géostratégie africaine, tome1 de Jean Paul Pougala

un livre adapté au cinéma : L’autobiographie de Malcom X de Alex Haley

un roman : Zonzon Tête Carrée de Ina Césaire

En littérature jeunesse :

un manuel : L’histoire de l’Afrique et de sa diaspora de la préhistoire à nos jours de Jahlyssa Sekmet (à partir de 10 ans)

une bande dessinée : Petit Joss Tome 1-Ecole urbaine mixte de Joelle Esso   (à partir de 7 ans)

un recueil de contes : Contes pour la lune de Edna Merey- Apinda (dès 3 ans)

un album illustré : Amana l’enfant-Dieu de Kama Kamanda et Junior Beckley  (à partir de 6 ans)

un roman d’aventure : Kanuden contre cœur ténébreux, Tome 1 de Moussa Konaté (à partir de 8 ans)

Et vous, qu’avez vous prévu de lire cet été? Venez nous le dire en commentaire 😉

Défi de l'été