Genèse

Genèse

Il y a quelques années j’ai assisté à une conférence-débat animée par Yves Antoine sur le thème « les inventeurs et les savants noirs » qui est également le titre de son ouvrage publié. Cette rencontre qui avait été organisée par l’association ARCHIVE (association de recherche sur la Culture et l’Histoire pour l’Identité et la Vérité de l’Enseignement) s’est révélée très enrichissante !

Ce jour là, j’ai compris que chacun de nous, à son niveau, pouvait œuvrer de façon à ce que nos hommes et femmes légendaires soient mieux connus et reconnus par tous. Férue de littérature depuis mon plus jeune âge, il était évident que ma contribution serait en rapport avec ma passion des livres.

Justement je lisais déjà beaucoup les ouvrages des écrivains que j’avais découverts et appréciés au collège puis au lycée. Je choisissais mes lectures en fonction de l’actualité et des conseils de mes proches. Je ne savais pas encore que l’école de la République, si chère à mon cœur, passait sous silence de grands pans de l’Histoire impliquant mes semblables. Les auteurs décrivant nos réalités et nos problématiques n’avaient que très peu de visibilité médiatique et leurs ouvrages étaient rarement en tête de gondole chez les libraires. J’étais donc demeurée dans l’obscurité : ignorante sur de bien trop nombreux sujets!

Ainsi, je ne savais rien sur la vie des Africains avant l’arrivée des colons sur le continent. J’ignorais qu’il y avait eu plusieurs traites négrières. Mes connaissances sur la vie des esclaves « noirs  » dans les Amériques et les colonies des Antilles et de l’Océan Indien étaient très limitées, d’ailleurs je ne savais rien de leurs révoltes et de leurs résistances. J’ignorais presque tout au sujet des abolitions de l’esclavage ou sur le système colonial. Je savais peu de choses sur les décolonisations, sur l’émergence et la prédominance de systèmes totalitaires en Afrique après les indépendances et sur le néocolonialisme. Je ne comprenais rien aux guerres dites ethniques. Je n’en savais pas davantage sur la lutte des Afros américains pour la reconnaissance de leurs droits civiques et je n’avais jamais entendu parler du mouvement du « black feminism » aux Etats Unis, entre autres.

Plus grave encore : aucune de mes lectures ne faisaient écho à ma culture métisse ni ne répondaient d’une façon ou d’une autre à mes propres interrogations identitaires.

Une fois ce triste constat établi, j’ai écumé les bibliothèques de ma ville et j’ai régulièrement cassé ma tirelire pour m’offrir des ouvrages de littérature africaine et afro- américaine. Finalement j’ai découvert que la production littéraire des auteurs africains, afro caribéens et afro américains est très abondante. Certains de ces auteurs sont régulièrement distingués par des prix littéraires mais tous ne sont pas assez connus à mon goût !

Mon défi consistera à vous présenter régulièrement des chroniques de ces livres, certaines pour vous et d’autres pour vos enfants et également des listes de livres par thèmes.

Le but premier étant de vous donner envie de lire car j’en suis convaincue : chacun d’entre nous a besoin de lire des livres.

African American school boy holding a blank board - Black people

4 pensées sur “Genèse”

  1. Une chose est sûre : ce témoignage donne vraiment envie de découvrir ces lectures et c’est une très bonne idée de partager avec nous vos conseils de livres pour enfants.

Laisser un commentaire