Grand-mère Nanan

Grand-mère Nanan de Véronique Tadjo

Depuis les années 90, la romancière franco-ivoirienne écrit des albums pour enfants qu’elle illustre elle-même. Parmi ses œuvres littéraires pour la jeunesse, nous trouvons son livre Mamy Wata et le monstre pour lequel Véronique Tadjo a reçu le prix Unicef en 1993 et Ayanda la petite fille qui ne voulait pas grandir .

Les tout-petits retrouvent souvent dans la littérature enfantine les personnages qui les entourent au quotidien : leurs parents, leurs frères et sœurs, leurs grands-parents, leurs petits camarades, etc. Dans cet ouvrage, Grand-mère Nanan, il s’agit du personnage incontournable de la famille africaine et son véritable pilier : la grand-maman.

Grand-mère Nanan est une personne aimante et bienveillante, elle est proche des enfants avec lesquels elle passe beaucoup de temps. Elle veille sur eux et leur transmet beaucoup de choses.

Grand-mère Nanan représente bien nos grands-mamans africaines. Celles-ci ne vivent pas en marge de la famille comme leurs consœurs occidentales, souvent résidentes en maison de retraite. Même lorsqu’elles sont très vieilles les mamies africaines sont maintenues le plus longtemps possible à leur domicile en étant assistées au quotidien par les membres de leur famille qui se relayent auprès d’elles. Lorsque ce n’est pas possible elles sont accueillies au domicile de leurs grands enfants. Dans les deux cas elles peuvent remplir leur rôle de transmission auprès de tous les enfants qui gravitent autour d’elles.

Le texte est court et sera facilement lu à vos tout-petits (à partir de 2-3 ans). J’ai notamment choisi cet ouvrage pour l’originalité des illustrations. Il s’agit de très beaux mélanges de photographies et de dessins très colorés qui raviront petits et grands. Ce type d’ouvrages magnifiquement illustrés donne très tôt le goût de la lecture à nos enfants.

FullSizeRender (1)

Nouvelles éditions ivoiriennes, 1996

Laisser un commentaire