Kanuden contre Cœur ténébreux

Kanuden contre Cœur ténébreux Tome 1 de Moussa Konaté

Il est un fait entendu que nos enfants ne doivent pas être limités à la seule lecture des ouvrages prescrits en classe. Les périodes de vacances sont propices à leur présenter des auteurs afro que ne connaissent pas ou ignorent les professeurs qui choisissent leurs livres durant le temps scolaire. Durant les périodes de congés nos petits auront tout le loisir de découvrir des héroïnes et des héros qui leur ressemblent et auxquels ils pourront mieux s’identifier.

Moussa Konaté est l’un des auteurs africains incontournables que tous les enfants du monde devraient avoir lu. Nous devons à cet écrivain malien une œuvre foisonnante constituée de nombreux romans, nouvelles, pièces de théâtre et récits pour la jeunesse. Sa série de romans d’aventure mettant en scène le jeune Kanuden vaut largement le détour. De nombreuses fois au cours de cette lecture j’ai pensé que n’importe quel parent conscient des enjeux de ce monde souhaiterait que son enfant s’identifie à Kanuden et suive les enseignements du roi Cœur généreux !

La devise qui surplombe l’entrée du palais du malfaisant Nifinmansa Cœur ténébreux « La pitié est une faiblesse. La liberté est un danger. » est incontestablement celle que suivent de nombreuses personnes dans notre monde réel. L’auteur par le biais de son personnage Cœur généreux nous délivre le message qu’il y a une autre route possible : « Moi mon idéal est au contraire de faire de ce monde une terre de liberté et de solidarité.

Cet ouvrage est à faire découvrir à des enfants âgés de huit ans au moins. Les plus jeunes se laisseront embarquer par ce récit d’aventure épique et palpitant fort bien imagé. Les plus grands seront poussés à la réflexion sur ce que sont les rapports entre les hommes et sur ce qu’ils peuvent être avec le concours de chacun. Nul doute que petits et grands seront impatients de lire la suite des aventures de Kanuden et de ses amis dans les tomes 2 et 3 de la saga. (Kanuden à l’assaut des tyrans et Kanuden sous un soleil nouveau)

Couv. Kanuden

EDICEF, 2013

Laisser un commentaire